logo-impression
  • Posté le 20 mars 2020 / 79 visites

Compte rendu de la réunion téléphonée Covid 19 du 20 mars

Voici le compte-rendu quotidien de nos échanges avec la Direction générale pour faire le point de la situation.

Ces points sont souvent complétés par les informations que vous nous faîtes remonter du terrain et nous en remercions car les échanges sont constructifs et évolutifs.

*** Réunion ministère du 20 mars

Si les britanniques n’ont pas une politique cohérente avec le reste de l’Union Européenne, la frontière sera fermée très prochainement. La situation va probablement évoluer dans les heures à venir.

"L’activité économique doit continuer, donc la LCF aussi" selon me Ministre G.Darmanin, dans le respect des règles de prévention décidées par le médecin du travail.

Les propos d’O.Dussopt sur les congés doivent être éclaircis...il va se soi qu’il n’est pas question, selon la CGT, que les agents subissent une quelconque mesure discriminatoire. Les douaniers sont suffisants responsables pour savoir ce qu’ils auront à faire au moment de la reprise d’activité. La Directrice générale essayera d’apporter des éléments clarifiés dès que possible.

La CGT a rappelé qu’il fallait réfléchir à rendre nos effectifs utiles, et ne pas mettre bêtement les douaniers en situation d’exposition de manière inutile.

*** Gestion RH

Bercy a présenté un tableau des effectifs ce matin. La DG fera un tableau le soir, après consolidation.

Situation délicate, pour des raisons différentes d’un endroit à l’autre, en HDF, en ARA, à la DIPA et la DNGCD.

66 douaniers sont actuellement contaminés, 390 agents au ministère.

Un message a été envoyé aux DI sur les conditions de quatorzaine, la gestion des cotes de service, les tests à faire sur les masques et la situation des paris spécial.

S’il y a une mission essentielle et un défaut d’activité, le redéploiement sur une mission non essentielle n’est pas une bonne idée.

La question de la restauration et du transport doit être étudiée à Bercy.

Dussopt a rappelé les pratiques du droit de retrait et la note de la DGAFP. Il a aussi insisté sur l’application du jour de carence. Toutes les organisations syndicales ont dénoncé cette décision.

Si l’on respecte les préconisations que l’on s’impose, il n’y a pas plus de droit d’alerte que de droit de retrait.

Un CHS est en cours dans les Hauts de France. Il faut créer les conditions les plus conformes à ce que prévoit la médecine de prévention.

La question de proposer des entretiens avec des psychologues est posée en cas d’angoisse particulière des agents.

En surveillance, les agents peuvent être en AEA pour gérer les situations de cycles longs, figés (Roissy, Codt, CLS ou frontière suisse). Pour les autres, c’est une mise à disposition sans cotation qui permet de générer des droits RH. Il faut pouvoir rappeler les agents en cas de nécessité de service, s’il y a une reprise d’activité.

CGT

Le message à faire passer, par tous les directeurs est celui de la prévention.

Il faut éviter les conditions du droit de retrait au maximum pour ne pas créer de situation de conflit dans la période. Cela suppose de travailler intelligemment.

Il faut faire évoluer les conditions primaires qui permettent de faire le contrôle. Maintenant, il faut s’assurer que les règles soient suivies sur le terrain pour éviter les situations anxiogènes.

Il faut être très réactifs sur les sujets contacts en cas de quatorzaine pour éviter les mouvements de panique.

Il y a encore des endroits où les collègues se demandent ce qu’ils peuvent faire ou doivent faire.

Il faut étudier le dispositif sur les missions maritimes si l’on veut éviter les problèmes : le dispositif annoncé hier par la DNGCD ne convient pas aux marins : les bateaux ne partiront pas dans ces conditions : trop de promiscuité à bord donc les règles de distanciation ne pourront pas être respectées, les déplacements seront multipliés, on ne peut pas faire venir des agents qui habitent loin pour une journée en mer. Il faut un dialogue entre les marins et le directeur pour les propositions qu’ils ont à faire.

La CGT a proposé à nouveau la mise en place de cellules de crise locales qui servirait de relais hiérarchique et de point d’information pour les agents.

La proposition de Monsieur Dussopt d’imposer des périodes de congés a été très mal reçue par l’ensemble des organisations syndicales.

*** Surveillance

On travaille sur la façon de définir les missions et le travail.

Le ministre dit qu’il faut de la LCF. Pour la DG, les règles déjà édictées ne doivent pas changer. Il faut préciser la nature des contrôles recommandés (matériels sanitaires par exemple).

Aux frontières allemande, suisse et espagnole, l’entrée de tout non résident qui n’aurait pas un motif valable d’entrer en France sera interdite.

Les PPF aériens vont contrôler les vols intra-Schengen et appliquer les mêmes principes. Une instruction aux services est en cours de rédaction.

CGT

Les douaniers mobilisés veulent se rendre utiles, bien entendu sans vouloir se mettre en danger.

Ils veulent participer à la lutte d’une façon utile pour la société. Nous ne cessons de le dire depuis lundi.

La CGT attire l’attention sur la mission qui partira de la brigade maritime de Hyères lundi 23. Il leur faudra des instructions rapidement, si possible ce week-end.

*** Matériel

On a recensé les masques disponibles et on connaît aujourd’hui les besoins. Il faut savoir maintenant comment rééquilibrer la situation.

De nombreux masques vont arriver sur le territoire, la DGDDI en a demandé, mais la priorité est évidemment pour les hôpitaux.

Les stocks de la DGDDI ne sont pas réquisitionnés pour le moment.

*** Divers

La CGT a soulevé la question de deux formations (notamment TPCI en salle et RX) qui seraient en cours et qui ne devraient pas exister...

→Nous aurons une réponse plus tardivement sur ce point.

Peut-on communiquer les PCA localement aux organisations syndicales ?

→Dans la mesure où le PCA national a été communiqué aux organisations syndicales, la Directrice générale trouve logique que les PCA locaux soient communiqués

Des stagiaires devaient entrer le 23/03 à l’école, ils demandent quel type d’enseignement à distance ils auront et s’ils auront une boîte mail professionnelle car sont un peu dans l’expectative et souhaitent avoir des informations.

→L’administration nous a répondu qu’elle ne disposait pas encore d’informations sur la gestion de l’école et notamment le contenu de l’enseignement à distance qui pourrait être dispensé (?)

→Les futurs stagiaires vont avoir une boîte mail fonctionnelle

→On apprend que 3 stagiaires viennent d’arriver de Polynésie à La Rochelle... ???? La CGT s’inquiétera des solutions apportées très vite

*** Situation à la DIPA

Roissy est en train de fermer progressivement tous les terminaux. Les flux diminuent fortement. La DG doit faire le point avec le DI.

CGT→ Nous savons que le trafic diminue, que les terminaux ferment et nous souhaitons savoir comment la situation évolue pour les collègues.

Voilà, nous essayons de faire rapide et synthétique.
La prochaine réunion se déroulera lundi à 15h pour faire le point.
D’ici là, n’hésitez pas à nous faire remonter vos observations, inquiétudes, questions, dysfonctionnements locaux, ils seront tous transmis à la DG puisque la veille sera assurée chez nous aussi.

Prenez soin de vous.
Bon courage.


Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.